23 lectures

1

La main se tend, métal et bois
Pantin de joie
Un sourire pas tout à fait vrai
Se dessine sur ses lèvres éthérées
Son trône de paille et de poussière
L’enverra frôler les enfers
Il sait que son heure est comptée
Il attend seulement les années
Pour rêver encore un instant
Du doux battement d’un cœur de sang

1

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème