Palpitations et conversations (chapitre onze)

il y a
1 min
58
lectures
14

Ma vie sur un fil, je suis l'araignée de mes pensées. A vous mes poèmes comme mes étincelles de lumière! "Porter la soif plus loin que l'oasis" François Cheng "Semer les mots qui soignent" ... [+]

-Vivre ne suffit pas sans en comprendre le sens. Peu importe l'errance, il y a le rêve de toi. A trop vouloir ta présence je souffre de ton absence. Vivre ne suffit pas , il y a le rêve de toi. Au bout de l'océan, par delà les nuages, il y a le bon moment, le bon présage. Une vie simple et belle à la fois. Une vie simple et belle avec toi.

-Aimer aujourd'hui, vibrer aujourd'hui; l'urgence du présent, la naissance du sentiment. Consumer la vie, consumer l'esprit; préférer le feu, refuser l'entre-deux. Entre le tiède et le chaud, se brûler les ailes comme l'oiseau. Hurler le désir, la liberté comme on respire.
La vie, notre quête, comme un aller sans retour.
La vie, notre conquête , comme l'ultime amour.
J'ai hâte de te connaître. Demain il fera jour.

-A chacun sa route avec plus ou moins de doutes. Pas facile de trouver son chemin au creux de ses mains. Ainsi va la vie pour celui qui grandit, porté par son destin et par celui pour qui les mots ne sont jamais vains.

-Le trop plein de silence force le lien à se défaire. Peu importe la distance si la parole perce la lumière. Cet enfant à qui nous avons donné la main; cet enfant pour qui nous avons tremblé au petit matin; saura-t-il se souvenir de l'amour de sa mère, saura-t-il se souvenir de l'amour de son père sans pour autant se trahir ? Muets nous le sommes quand nos cœurs déraisonnent. Bavards nous le serons en interrogeant l'horizon. Le trop plein de silence force le lien à se défaire. Peu importe l'absence, si la parole rejoint nos prières.

-Personne ne m'a appris à vivre, pourtant j'ai vécu et je vis à la manière d'un bateau ivre: Cap vers l'infini!
Jour après nuit j'embarque.
Je rêve dans le noir et je m'échoue, explorant la vie comme une carte, prisonnier des hasards de la roue.
Personne ne m'a appris à vivre , pourtant j'ai vécu et je vis en feuilletant le temps comme un livre: Cap vers l'infini!
14

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Que de belles choses que ce bateau ivre nous livre, et de combien il nous délivre !
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
J'ai beaucoup aimé votre commentaire ! Merci à vous
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
C'est vraiment beau
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Merci à vous ! Bonne journée.
Image de Marie Van Marle
Marie Van Marle · il y a
Une belle sagesse... mais pourtant : tout nous apprend à vivre...
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Merci à vous !
Image de Ralph Nouger
Ralph Nouger · il y a
J'entends une douce musique dans ce superbe poème de vie et d'amour.
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire. Bonne soirée.
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
Moi , je suis né avant de vivre ....Beau texte
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
UN GRAND MERCI!
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Il y a un grand espace que vous ouvrez dans l'ombre de vos mots comme si c'est à chacun de nous de le combler avec ce que nous avons comme temps pour comprendre ce qu'on nous donne .
j'aime beaucoup ces instants que vous relevez .

Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Oui, j'ai beaucoup aimé votre réflexion sur ces mots jetés au quatre vents pour en faire des ouvertures vers nos fenêtres intérieures ! Heureux que ces mots rebondissent à travers votre lecture ... Celles de tous les autres curieux et gourmands de la vie ... Merci.
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
C'est toujours avec plaisir que j'ouvre chaque chapitre de tes "Palpitations..." et je ne suis jamais déçu. Je considère celui ci tourné vers l'autre, et m'en réjouis, me permettant en mon for intérieur de placer une majuscule à l'Autre.
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Oui regarder l'autre pour mieux se rencontrer ! Merci et mille mercis ... Bonne soirée.

Vous aimerez aussi !