1
min
Image de Killian

Killian

11 lectures

2

Elle tombe,
gentiment,
paisiblement.
Elle recouvre,
peu à peu,
ce monde gris.
Me recouvre
également.
D'abord je lutte,
elle fond.
Mais il y en a tant,
tout le temps,
la lutte est vaine.
Elle s'accumule,
doucement,
tel une marrée
immaculée
venue des cieux.

Elle me submerge,
me pénètre.
Ce froid fatale
commence à m'engourdir,
le déclin commence.
Il est trop tard,
mon esprit gris
s'immacule
Serait-ce la pureté?

Peu-importe,
la chaleur
m'abandonne,
bat en retraite,
mon corps a comprit.
Mon sang se liquéfie,
du superficiel,
puis plus rien
ne coule.
Le gèle avance,
vaisseau après vaisseau,
il se rapproche ,
jusqu'à l'essentiel.

Sans lui je ne suis rien.
Il arrive,
les battements s'affaiblissent.
Il a perdu son amour.
Puis commence le repos.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un poème tourmenté, me semble-t-il...
Mon tanka "A l'horizon rouge" est en finale. Irez-vous le relire pour lui confirmer votre premier soutien ?

·
Image de Killian
Killian · il y a
Vous avez vue juste Virgo.
Dans ce cas je ne manquerai pas de vous soutenir avec mes voix

·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Merci.
·