1
min

Pacific canteen.

Image de Fennec

Fennec

6 lectures

0

Deux palmiers et une vielle cad’ pour logo,
Bo Diddley occupent toute la sono,
Copie d’un Diner’s de Southside Long Beach,
Tout ici n’est que pastiche.

Dany au sourire de mégalo
Surveille de derrière le comptoir,
Les serveuses, locales bimbos,
Qui font tout pour se faire voir.

Et puis il y a le glissement de ta peau si fine
Sur la banquette recouverte de moleskine,
Rouge comme tes lèvres, cherry,
Ta cuisse frôle la mienne, arrête Honey !

Ce gars qui traîne au comptoir, c’est James Dean ?
Accompagné de son sosie de banlieue de Marilyn,
Cliché d’un vendredi soir, on n’est pas à L.A.
Mais comment çà s’appelle ici ou là ?

Le cuistot prépare tout, brunch ou lunch,
Odeur de frites et de café toute la journée,
Il cuisine du matin jusqu’à l’heure du rush,
Pour décrasser ce sera un grand thé glacé !

Nous avons scellé notre sort au Nevada,
Et je me souviens de tes yeux glad,
Souvenir du lac Powell, Arizona,
Dire que tout cela me rend mad.

Je rêve, tu parles, je ne comprends rien,
Mais je m’en fous, tu n’as pas changé,
Ton rire non plus, pas plus que tes mains,
Pourquoi tu m’aimes depuis toutes ces années ?

Dany continue de surveiller ses bimbos,
Depuis combien de temps es tu mon amie,
Ca y est, le juke box crache « menthe à l’eau »
Et je m’en fous, il nous reste encore toute la vie !
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,