Où s'en vont les mots paresseux ?

il y a
1 min
182
lectures
33
Qualifié

Du porte-plume qui me tachait les doigts à l'école jusqu'au clavier d'ordinateur, j'ai toujours aimé jouer avec la musique et la couleur des mots  [+]

Image de Eté 2016
Où s’en vont les mots paresseux ?
Ceux qui traînent des pieds dans les dictionnaires,
Ceux qui renâclent à se montrer,
Ceux qui se cachent dans la mémoire ?
Les mots difficiles à prononcer,
Les mots dont le sens nous échappe,
Les mots trop longs, les mots trop courts...

Où s’en vont les mots paresseux ?
En fumée dans les nuages,
En vaguelettes dans les rivières,
En confetti, en serpentins ?
Tapis entre deux neurones, ils ne se laissent pas attraper,
Et dorment tranquillement en espérant qu’on les oublie.
Et si jamais l’un d’entre eux se réveille,
Il tourne autour de ma langue au moins sept fois, sans se presser,
Et s’attarde au bord de mes lèvres, pourquoi se précipiter,
Se fatiguer, et puis non, il ne sort pas et retourne se blottir bien au chaud
Dans les secrètes circonvolutions de mon cerveau.

Où s’en vont les mots paresseux ?
Peut-être font-ils la sieste dans un hamac sous les cocotiers,
Bercés par les doux alizés,
Peut-être se sont-ils envolés vers une autre planète
Où le langage n’existe pas,
Ou sont-ils descendus aux Enfers au royaume des morts ?

Mots paresseux, où êtes-vous ?
La plume de mon stylo vous cherche éperdument.

33

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !