Orphée s’envole

il y a
1 min
12
lectures
1

Jeune personne à la recherche de la musique et de la poésie  [+]

Aux ailes frémissent les plumes
Caressées par le zéphyr,
Qui emporte loin de l’écume
Eurydice avec sa lyre.

Il plonge effleurant les parois
Des froids gouffres infernaux,
Priant sa belle auprès du roi,
Ravivant les flammes d’eau ?

S’ensuivent impétueusement
Virevoltant en enfer,
Tentation, vices et tourments
Et le vent cède à revers.

Pauvre Orphée qui si près du but
Se noie sombrant vers Neptune !
Survenant suite à tant de lutte
Vient la funeste infortune.

L’opprobre glaçant ses lourds membres
Délaissés par le zéphyr,
Pleurant de vaines larmes d’ambre
Il suffoque dans son ire.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !