Orage de printemps

il y a
1 min
46
lectures
9

Inventer ou recopier , voici mes dessins  [+]

Peu à peu, des frissons s'emparèrent de moi,
Puis, d'un coup de tonnerre, s'installa le froid.
Les éclairs se mirent à frapper,
Les arbres à danser,
Et le chant des oiseaux mourut dans le vacarme assourdissant de l'orage,
Mais aussitôt revint.
Et le nuage d'orage ne fut plus rien.
9

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !