Orage

il y a
1 min
115
lectures
34
En compétition

J'aime lire, écrire, courir, rêver, voyager... et découvrir sur ce site vos textes  [+]

Image de Été 2020

Au commencement,
Tout est comme mort et anéanti :
La fixité hiératique du brin d’herbe
Le mutisme insolite des pies.

Le silence s’entend et se palpe
L’atmosphère, dense et épaisse,
M’englue et me colle lourdement
Dans une lumière crayeuse et livide.

C’est la déferlante des nuages gris et noirs :
Déchirures du ciel, zébrures jaune orangé
Rayures étoilées qui électrisent le ciel
Fulgurances aveuglantes des éclairs.

Des grondements, des rugissements
Ravivent mes terreurs enfantines !
De titanesques créatures divines
Éructent leurs assourdissantes menaces.

Lourds crépitements de la pluie,
Eau jaillissante, destructrice,
Qui tourmente et saccage la terre,
Se répand en bouillons sur les toits !

Myriades de gouttes à ma fenêtre :
Je vois les arbres s’incliner
Les branches et les plantes se briser
Tout un monde végétal en larmes.

Odeurs sucrées des tilleuls,
Effluves puissants des sapins
Emportés par la tempête
Dans un tourbillon sans fin.

La folle danse de l’orage,
Le tonnerre qui claque,
Tape, cogne et frappe
Dans une violence démoniaque.

Et soudain, c’est la paix !

Lentement une percée lumineuse
Me sourit, m’éclaire et m’apaise
Telle une fée bienheureuse
Mettant fin au châtiment céleste.

34
34

Un petit mot pour l'auteur ? 43 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Juste magnifique.
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Le récit est précis, le ciel nous tombe vraiment sur la tête ! la peur ancestrale nous assiège, puis soudain la délivrance, un bel écrit !
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci beaucoup, Daniel !
Image de Jennifer Marquié
Jennifer Marquié · il y a
Chaque étape de l’orage est magnifiée dans ce qu’elle offre de plus poétique : joli texte !
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci pour votre lecture et votre commentaire, Jennifer !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Vous sublimez les éléments, les forces de la nature, en leur apportant une touche de poésie. De l'olfaction à la vision, en passant par l'ouïe, vous ravissez tous les sens et ranimez nos âmes avec ce poème originel et original, qui nous rappelle à quel point notre monde est beau. Vous nous ramenez quasiment à son commencement ! Très sincèrement un poème sublime !
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci, Félix Culpa ! Un tel commentaire me ravit, moi qui lis avec admiration chacun de vos textes.
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Cela me rappelle un film "Powder" - magnifique puissance de l'orage....nous permettant d'apprécier la paix
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un sens aigu de l'observation donne à ce poème toute sa force. Du tonnerre !
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci !
Image de Jean Louis Filosa
Jean Louis Filosa · il y a
"Et soudain, c’est la paix !"... et il ne reste que cette moiteur et l'intensité de cette nature aux couleurs ravivées.
Que de souvenirs, merci.

Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci pour ce gentil commentaire, Jean Louis...
Image de Bleuette Du jardin
Bleuette Du jardin · il y a
Très beau poème qui décrit si bien le phénomène de l'orage que l'on peut y retrouver nos peurs d'enfant au travers de ces quelques lignes .
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci pour ton fidèle soutien, Bleuette du Jardin !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Magnifique description des sentiments mêlés face aux forces de la nature
Si vous le souhaitez je vous invite à découvrir Évasion à chamrousse pour le prix Isère 2020

Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci ! Je vais aller vous lire.
Image de Alain Kimmel
Alain Kimmel · il y a
Comme René, qui n'a pas souhaité, lors d'une lourde et oppressante journée d'été, que se lèvent vite les "orages désirés" ? Mais aussi quel enfant n'a pas hurlé de frayeur lorsque le tonnerre a soudain éclaté ?
L'orage fait frissonner et fascine et Sidonie Larue. Avec son poème, si évocateur, nous sommes au cœur d'une nature où "les parfums, les couleurs et les sons se répondent".

Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
Merci !!!!

Vous aimerez aussi !