Opium

il y a
1 min
11
lectures
0

Médecin de prison, je fais des cours sur l'art à mes patients/détenus, je suis passionné de littérature et modeste sculpteu  [+]

Il faut avouer que sans alcool ou sans came
C’est passablement rasoir d’aborder Occam
Que ne pas être sous l’effet cantharide
Rend quelque peu la lecture de Kant aride
Je n’ai jamais parcourue celle de Lénine
Sans avoir pris ma dose de mescaline
Et ne plonge dans les livres de Berkeley
Lors chaque neurone saturé de Chimay
Et je me fends la rate et je me fends la gueule
En parcourant Socrate en dévorant Hegel.

0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,