Ophelie

il y a
1 min
37
lectures
8

"La noble demoiselle, de qui ces tristes pages content l’infortuné destin, saura-t-elle, très gracieuse dame, faire couler une larme tout au long de ta joue?" Paul Eluard préface au roman" Le  [+]

Elle tisse sur l'onde
Avec ses cheveux dorés
Un voile macabre .
8

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,