Ophélia

il y a
1 min
74
lectures
6

Des livres publiés et d'autres en attente, des histoires plein la tête, textes courts, orphelins d'un ensemble, récits/récifs solitaires ne demandant qu'à être lus, partagés quelques instants ... [+]

Lumière de fin du monde,
Couleurs d'Apocalypse,
Comme au plus jaune de l'hiver,
Quand la tempête de neige crève.
Presque tout est gris,
Ni cauchemars, ni rêves,
Au milieu du jour, les phares allumés.
Oubliés la chaleur et le soleil de Paris,
Sous l'épaule d'Ophélia,
Un monde étrange s'asphyxie,
Que va-t-il arriver ?
Le soleil tente d'apparaître
Grosse boule rouge, exténuée, pâle
Mangée par ce plafond de plomb,
Sans espoir.
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Fissure de timidité

Bruno Perera

Madame, je vous dois une confidence. J'ai trop longtemps tu mes sentiments mais rien ne me sert de les réprimer si leur violence n'a de cesse de me bouleverser. Je ne pensais pas vous les exprime ... [+]