On va faire un château

il y a
1 min
318
lectures
53
Qualifié
L'estran de sable fin a poussé l'océan
Évadé, au jusant, vers l'horizon étale
Où nos regards plissés scrutent l'horizontale
Ligne de l'infini posée sur son séant.

La plage, encore vierge, en poudre de satin,
Pare sa nudité d'un mirage aquatique
En petits miroirs d'eau à moire chromatique
Scintillant sous le feu des lueurs du matin.

L'espace environnant semble en apesanteur
– Le ressac a laissé libre cours au silence ! –
Envahi maintenant par le vent qui élance
Au ciel des cerf volants perchés dans les hauteurs.

Nous marchons droit devant et ta petite main
Soupire à chaque pas d'échapper à la mienne
Pressé, impatient, à la vue des persiennes
Qui s'ouvrent sous nos pieds et, qu'en un tournemain,

Tu explores – curieux, attentif, appliqué ! –
M'entraînant avec toi au fil des découvertes,
– Un blanc de coque ici, là un brin d'algues vertes,
Moules, couteaux, palourde, ou crabes embusqués –.

« Regarde ! » Me cries-tu, exalté par l'enjeu,
« On va faire un château avec des coquillages ! »
Et, nonobstant qu'au fond j'ai treize fois ton âge,
– Ou pour y revenir ? – je me prends à ton jeu !

Neptune et l'Univers auraient-ils conspiré
Pour nimber de candeur Oléron l'Insulaire
Le temps d'une marée, magique et jubilaire,
Où l'enfance intérieure, au senior inspirée

Par le jeune garçon qui balade avec lui
Rappelle ses printemps aux saisons du vieil homme ?
À moins qu'en la fraîcheur de ce petit bonhomme
Le Poëte n'ait vu l'hier dans l'aujourd'hui?

Je n'en veux rien arguer, au diable la pensée
Quand le bonheur suffit par la grâce du rire !
Tout est là ! maintenant ! ici ! rien n'est à dire
D'autre (cadeau de vie !) et rien n'est plus sensé

Que de courir au vent et, le corps déployé,
Se croire un goëland porté par le vertige
D'un vol à tire d'aile en de folles voltiges
Au gré des aquilons et des azurs noyés

Dans le bleu de la mer... ! Alors... tout comme toi,
Qui m'a rappris la joie, le jeu et l'innocence
Je vais faire un château avec l'effervescence
Du gamin de cinq ans que je fus... avant toi.

53
53

Un petit mot pour l'auteur ? 78 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Beau poème......l enfance est un immense océan et j y replonge volontiers lors des moments partagés avec ce petit fils....
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
une magnifique poésie à laquelle j'adhère..... cet enfant est votre petit fils ... ôtez moi d'un doute.... Est ce le petit "artiste" âgé de 5 ans dont j'ai entendu parlé récemment en Corse.. et qui semble profondément attaché à ses grands parents..... Quel bonheur....
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Jean Pierre, je vous ôte d'un doute ;-))
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Jean Pierre , tout juste!
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un grand vent marin, bravo !
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Evadailleurs ! ;-))
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
L'art d'être grand-père, et retrouver son " Âme" ...d'enfant ☺☺☺
Et tu peux aussi, avant ce soir, me retrouver à l'ombre .... http://short-edition.com/oeuvre/poetik/dans-l-ombre-de-ma-main

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
c'est fait Miraje ! félicitations ,tu es bien placé!
Image de Erick Sergerit
Erick Sergerit · il y a
Très beau poème qui rappelle Mallarmé pour certaines de ses images
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci pour le compliment Erick , et pour le vote!
Image de Lagantoise
Lagantoise · il y a
Petit à petit vous avez construit avec minutie un château de jolis vers...Tout est de rime et de poésie entre ciel et terre....Souvenir d'hier qui se vit au présent...Mon vote++au son des coquillages....
Mon poème en lice prix d'Automne..si le cœur vous en dit..bien entendu..
'' Le silence s'endort sous une nuit d'argent''

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
pouvez vous me laisser le lien du poème svp ? merci pour vos appréciations+vote
Image de Lagantoise
Lagantoise · il y a
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
La magie de la mer et de la plage sources de tant de bonheur pour les enfants....et pour nous qui le redevenons avec joie !
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Patricia, et en plus tout cela est en permanence à portée de nous!
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Exactement !
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
La mer est belle et encore plus lorsqu'on peut l'admirer avec les yeux d'un enfant
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
très juste Isabelle, et merci!
Image de Nadine Groenecke
Nadine Groenecke · il y a
Magnifique et qu'il me parle ce poème, moi la Vendéenne d'origine ! Et Oléron alors ! Un petit tour sur mon blog pour découvrir la bande-annonce de mon roman Sauvetages qui a pour cadre... l'île d'Oléron :
http://nadinegroenecke-auteur.over-blog.com/article-bande-annonce-sauvetages-82645033.htm

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
tiens, tiens, et bien allons y voir ! et merci pour le vote
Image de Richard
Richard · il y a
c'est très beau... on y est... mon vote!
invitation dans "mon chateau" ma 1ere nouvelle, comme un grain de sable dans les rouages de l'enfance...
merci

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
cher Richard, lu et ..voté ;-))

Vous aimerez aussi !