On passe sa vie à attendre

il y a
2 min
1
lecture
0

J organise énormément de sorties : rencontres pour nouveaux arrivants notamment. Mais aussi pour nantais de 40 à 60 ans qui ont besoin de se sociabiliser ou se RE-sociabiliser. Et veulent  [+]

Couplet 1

J’ai passé ma vie à attendre le succès
J’ai attendu une éternité comme si j’attendais qu’en moi le soleil se levait
Mais je reste patient car je crois en ma chance
Je prends de l’expérience grâce à ma persévérance
Je ne réussis qu’en changeant de conscience, en entrant en transe
La frustration m’anime depuis l’embryon
J’ai tiré la sonnette d’alarme, en manque d’attention
Si vous me voyez plus, je suis en paix sur pluton, j’ai changé de constellation

Mais je garde les pieds sur terre, je ne vais pas les laisser faire
Ici-bas on à faire qu’à des sectaires qui veulent te faire la misère
Alors j’enclenche la guerre avec passion, avec ta go m’envoie en l’air
Dans son cul je me décharge, avec mon flingue je te charge, mes batteries je recharge
Moi aussi je peux te montrer quelle énergie déborde en moi
La testostérone coule à flot, un flot incessant comme celui de mes pensées
Je confonds le jour et la nuit, sans cesse agité
Essaie de m’intercepté quand je ne suis pas défoncé

Refrain

On passe sa vie à attendre mais vaut mieux çà que se pendre
La concurrence n’arrête pas de tricher, à force de se grillé elle finit en cendres
J’arrive je suis le paradoxe né, j’ôte la vie autant je la crée
Si je fume avant de prendre le micro, je vais leur donner la mort, les bouffer

Couplet 2

Je m’efforce d’être patient même quand tout manque
J’ai grandi dans une famille pauvre, pas un sou à la banque
Ils ne comprennent pas pourquoi on les attaque au tank
Dis leur qu’on a plus le temps, qu’on a les nerfs à vif
Qu’ils sont pensif et qu’on reste expansif
Ils évitent notre regard, Ils regardent par terre ne veulent pas être dévisagé
Ils fuient mon caractère bien trempé même si je n’ai pas des nerfs en acier, ils restent apeurés
Ils savent combien c’est dangereux de s’approcher d’un animal affamé
Les minutes sont longues, les heures sont longues, le temps ne passent pas
Je vis la nuit comme pour chasser ma proie
Viens par ici nymphette si t’aimes tant faire la fête
Si c’est pour une nuit je n’ai pas besoin de connaître ce que t’as dans la tête
Moi aussi je veux me distraire, je veux passer le temps
Trop longtemps que j’attends de pouvoir croquer la vie à pleine dents
Pour le moment je suis perdu dans les abysses du net
Jusqu’au jour, où je serai reconnu comme une vedette

Refrain

On passe sa vie à attendre mais vaut mieux çà que se pendre
La concurrence n’arrête pas de tricher, à force de se grillé elle finit en cendres
J’arrive je suis le paradoxe né, j’ôte la vie autant je la crée
Si je fume avant de prendre le micro, je vais leur donner la mort, les bouffer
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,