1
min

Odessa

Image de Irvinrtr

Irvinrtr

2 lectures

2

A Odessa passent nonchalemment des déesses,
Le long des rivages, ourlés d'étoiles, de la mer noire,
Odessa perle aux déesses,
Odessa perle de la mer noire.
A Odessa le rythme de la vie s'écoule lentement.
Au bord de la mer noire dansent des fées,
Au bord de la mer noire dansent des sirènes.
A Arcadia, le vin de cerise rougit les lèvres,
A Arcadia les cerises illuminent les pupilles.
La fête foraine bat son plein aux abords de la mer noire.
Une sirène passe, me toise, sourit, et poursuit son chemin vers la piste de danse, ou les eaux calmes de la mer noire, je ne sais.
Une, deux, trois, vingt déesses dansent, ne sont pas de marbre, ressemblant à des statues grecques...
Qui dansent, dansent, dans l'air frais de la brise du soir de la mer noire.
2

Vous aimerez aussi !

Du même auteur