230 lectures

89

Qualifié

Délicate ossature à la grâce indicible
Tu dédaignes le monde de ton élégance
Modestement narcissique, tu es la cible
De longs regards amoureux voilés d'espérance.

Celle d'enfin pouvoir déposer en ton creux
Un baiser frôleur aux promesses enivrantes
Et que ces lèvres puissent conserver, précieux,
Le souvenir de cette caresse exaltante.

Le soir, lors des bals enchanteurs, tu te vêts
D'une somptueuse peau de nacre scintillante
Une peau saupoudrée, une peau embellie
Subtilement de paillettes étincelantes.

Et lorsque tu apparais, tendre clavicule
Le silence se tait, le silence s'incline
À tes côtés le monde semble ridicule
Et tous, naïfs, rêvent d'être ta mescaline.

Un beau rêve illusoire, un rêve dérisoire
Puisqu'à jamais, déesse, tu seras fidèle
À ce majestueux corps que le grand miroir
Reflète avec orgueil, fébrilité et zèle.

PRIX

Image de Automne 2017
89

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
rien n'est plus grand qu'une clavicule
sauf peut-être la poussière d'étoiles

Image de Élise
Élise · il y a
Peut-être.
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Original, beau et délicat.
Image de Élise
Élise · il y a
Un grand grand merci à vous.
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Je ne regarderai jamais plus une clavicule de la même façon ! Bravo !
Image de Élise
Élise · il y a
Merci beaucoup !
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Bien trouvé
Image de Élise
Élise · il y a
Merci !
Image de Pabauf
Pabauf · il y a
Inspiration hors des sentiers battus mais tellement juste si l'on y songe : Le corps aimé a des parts de beauté infimes, intimes, presque incongrues, qui nous touchent, nous bouleversent d'une mystérieuse grâce. Cela est fort bien rendu dans ce poème qui déploie de magnifiques formules magiques : "Le silence se tait, le silence s'incline"... Moi aussi !
Image de Élise
Élise · il y a
Cela me fait réellement plaisir, merci beaucoup.
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Voilà un écrit bien complet : poétique, décalée, tendre, mystérieux... Un bijou ! Mon modeste vote et je souhaite bonne chance à votre clavicule (qu'elle phrase étrange lorsqu'elle est sortie du contexte) ! Bravo encore !
Image de Élise
Élise · il y a
Ce commentaire est adorable, merci infiniment !
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Mais de rien, c'était surtout complètement mérité ! Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à vous promener sur ma page... J'ai également un texte en compétition (en avant sur mon compte) dans une tout autre catégorie. Le curiosité vous y mènera-t-elle ? Quoi qu'il en soit je vous souhaite bonne continuation et bonnes lectures !
Image de Camille Vinassac
Camille Vinassac · il y a
beau poème romantique 3votes
Image de Élise
Élise · il y a
Merci !
Image de Clara Fgx
Clara Fgx · il y a
C'était un très grand plaisir de le relire tu sais, élise. Tu me régales de mots, toujours. Le rythme est très... alexandrin à vrai dire, je ne vois pas d'autre mot. Et ton vocabulaire, je l'envie. Je l'envie parce qu'il est tout doux, poétique, il sonne vraiment bien dans ma tête, et quand tu commences à mettre ce vocabulaire en forme, je ne peux que l'admirer, t'admirer. Trois votes pour toi.
Image de Élise
Élise · il y a
Merci merci merci chouette Clara.
Image de Ava
Ava · il y a
Oups en voyant le titre j'avais cru lire "ode à la canicule"...Un poème tout en douceur délicieusement romantique ! Superbe ! Pour un brin de magie si le cœur vous en dis : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-vraie-histoire-d-harry-le-potier
Image de Élise
Élise · il y a
Merci beaucoup !
Image de Iméar
Iméar · il y a
Sensuel, raffiné, dédaigneux... cette clavicule tente a être connu ! mes voix. Si tu as un peu de temps, passe lire ma nouvelle. http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/crever-sur-un-lit-de-barracudas
Image de Élise
Élise · il y a
'Merci beaucoup, ça me fait très plaisir.

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème