1
min

Ode à Madison Ivy

Image de J-e

J-e

15 lectures

0

J’la fait toujours venir quand minuit sonne
C’est mon étalon qui indique l’heure
Ô Madison

On m’as dit sonne sur l’port nouveau D’Amsterdam Madison Ivy dans l’épicentre .
Ou que tu sois je sais te trouver , mon ptit refuge à Babylone
Ô Madison

Le goût de l’actrice
paraît qu’il y a du lierre sur mon pénis
Donne moi le plaisir à toute heure , tentatrice
Ô Madison

Ô Madison Ô Madison j’te regarde sans prélis
Ô Madison Ô polissonne
J’aime bien quand tu crie

Madison t’es toujours là pour moi
jte regarde derrière la vitrine de ton écran
j’m’imagine ancré en toi
Je dessine la chaleur de tes formes
la douceur de ta chatte
Jme perds quand t’es à 4 pattes
Ô Madison j’te mets sur ON à chaque fois

Ô Madison Ivy , princesse-succube derrière l’écran
Les pixels me crèvent les yeux mais qu’est-ce que je m’en bat oui qu’est-ce que je m’en bat

Y’as du lierre qui m’emprisonne
Y’as du lierre qui m’empoisonne
Ô Madison, Ô Madison

Ca sort de mon ordinateur
Ca sort de mon téléphone
Ô Madison , Ô Madison

ca prends mon cœur ,
ça s’arrête pas tu me Passionne
Ô Madison , Ô Madison

Ô Madison grâce à toi j’ai arrêté de fumer
Grâce à toi jsuis en bonne santé
J’crierais bien Halleluja Ivy Madison mais j’risquerai le bûcher

Car
À ce qui paraît t’es qu’une drogue ,
à ce qui paraît t’es qu’un fantôme
Qu’est-ce que je m’en bat qu’est-ce que je m’en bat
J’suis amoureux de toi .
Love .
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,