1
min

Ode à la vie

Image de Capucine Poirier

Capucine Poirier

18 lectures

1

A l’innocence des âmes damnées
Aux sourires de nos semblables
A nos clairs matins de givre
Et à nos tièdes soirées d’été
A la lune qui transperce ta fenêtre
A nos cœurs qui s’ouvrent et se déversent
A l’amour et à la nuit
A ton prénom dans mon cœur
Et tous tes gestes maladroits
A nos pensées qui s’unissent
Aux rires qui s’élèvent et résonnent
Dans le calme de la rue
A ces instants hors du temps
A l’amitié et aux chagrins
Qui nous rapprochent
A ceux qui vivent à ceux qui souffrent
A la sublime douleur dans mes veines
A l’espoir qui nous lie
Et qui un jour nous tend les bras
A l’infini
A nos lendemains pleins de promesses
A nos émotions qui nous submergent
Aux larmes versées comme de l’engrais
A nous à toi aux autres autour
A l’union du loup et de l’anonyme
Impossible mais vivante dans les possibles
Aux mille roses dans les étoiles
Et aux étoiles qui reposent
A la douceur du soir qui tombe
Au miroir de tes yeux
Qui de saphirs m’inonde
Au bruissement du vent dans les feuilles
Au parfum de nos souvenirs
A la force de nos cœurs
Invaincus et grandis
A la porte ouverte des livres
A la puissance des mots
Aux musiciens dans nos têtes
Ceux qui chantent dans le silence
Et puis à nous aussi
Ceux qui vont vivre des jours meilleurs
Aux jours de pluie et de grisaille
A nos soleils qui s’illuminent
A tous et à personne
A nos espoirs déçus et aux fous que nous sommes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
Voir le soleil même quand il pleut, car la vie est un miracle, la nature un génie.
Une belle ode à la vie, un rayon de soleil pour transpercer la grisaille quand elle s'invite malgré tout.

·