Obsession

il y a
1 min
12
lectures
3

Je suis entrepreneur, chercheur dans l'âme, passionné par diverses sagas littéraires pour lesquelles il m'arrive de commencer des nouvelles que je finis rarement... Retrouvez tous mes textes en  [+]

La tasse de thé rappelle ceux que tu aimais boire
Je sèche mes cheveux, pensant à ton avis
Je ferme le verrou, sur un logis sans vie
Ton visage est gravé derrière mes paupières
Je perçois ton sourire dans chaque rai de lumière
Tes formes se dessinent sur la moindre façade
Ton rire habite le vent de toutes mes balades
Je revois tes cheveux danser dans l’eau qui bout
Je regarde une série mais ne vois que ton cou
Je me brosse les dents, songeant à nos délires,
Me réveille en sursaut, quand je pense à t’écrire
Le matin, au réveil, je te dis « Au revoir »

L’air est lourd de ton manque, au moment de dormir
J’écoute le néant, imagine tes soupirs
Mes bras cherchent en vain le fantôme de ton dos
Mes mains ne touchent plus la douceur de ta peau

Tu me manques tellement, je meurs à petit feu
Devrais-je donc périr, sans plus revoir tes yeux ?
Chaque instant de silence est une vie de souffrance
Sans aucune tempérance je pleure de ton absence
J’espère et je redoute une rencontre fortuite
Te croisant dans la rue, j’opterais pour la fuite
J’aimerais avoir un signe, rien qu’un geste, un message,
Pour savoir que j’effleure encore sur tes rivages.

Je vis avec un pied de chaque part d’un fossé :
Heureux de te savoir légère, joyeuse, aimée,
Je suis au désespoir, que cela soit sans moi.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
"Je revois tes cheveux danser dans l’eau qui bout"... effectivement ,cest de l'obsession ! Bonne journée :-)

Vous aimerez aussi !