1
min

Ô toi !

Image de Jack Fati

Jack Fati

0 lecture

0

Ô toi ! T’ont-ils déjà dit ô combien tu étais belle ?
Ô toi ! Ont-ils déjà chanté la douceur de tes traits ?
Déesse parmi les déesses, reine entre les reines.
Ô toi ! Lumière à toi toute seule, rayon tranchant,
Astres parmi les astres, étoiles entre les étoiles.
Ô toi ! Ebranlement esthétique, transcendance de la forme,
Glaive planté dans les yeux des désireux, misérables tu les rends,
Tremblant en ta présence, chiens !
Ô toi ! Muse de ta propre histoire, divine mélodie,
Exaltation des sens, incommensurable légèreté,
Fardeaux de qui te croise.
Ô toi ! Douceur des lignes, harmonie de la courbe, belle parmi les belles,
Sublime entre les sublimes.
Ô toi ! Les faisant tous valser, dansante et enivrante,
Te voulant tous aimante.
Ô toi ! Requiem des requiem, portée par l’éphémère,
Dictature de la chaire.
Œuvre magistrale de la nature, nature tu finiras.
Eternelle ils te veulent, la poussière te gagnera,
Despotisme du périssable.
Ô toi ! Faible tu demeures, et faible tu resteras.
Insaisissable beauté.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,