Nuit charnelle

il y a
1 min
1
lecture
0

Voyageur de l'esprit, perdu dans son imagination. Mélancolique notoire. Fabricant de rêves, âgé de plusieurs milliers d'années (d'après les bruits)  [+]

Qu'il est bon de te voir,
Jolie damoiselle, ce soir !

Telles des miches charnues,
Tu poses ce fessier accort,
Au bas de ton corps
Jusqu'à ta tête mafflue.

De tes habits tu te dénudes,
Pour me montrer le beau saphir
Qui se cache derrière ton sein d'hétaïre,
Et m'arrachant à ma solitude.

Tu viens au lit,
La bouche gourmande,
Les yeux en forme d'amande :
Est venu l'ordalie.

Ma parole tu volas,
Ma lucidité tu brisas,
Ton corps de plaisir m'écrasa,
Ma langue sapide tu tournas,
Mon vit te pénétra,
Le cœur en vantail tu hurlas,
Puis tout se termina.

Nos corps en exsudation,
Suite à ce moment d'aise,
Reprirent leur respiration
Pour reprendre de cette baise.

Que puis-je de plus,
Après avoir vu ces courbes,
Dignes d'une Vénus,
Que d'aller à la ville emplie de bourbe
Crier ton nom sur les toits
Pour leur dire ce que j'ai fait en toi,
Ce que tu as alloué pour moi
Et ce qui a suscité mon émoi.

Qu'il fut bon de te voir
Jolie demoiselle ce soir !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !