Nuit

il y a
1 min
1
lecture
0
dans le gouffre de la nuit
les astres se perdent
le vent du nord se lève

maintes promesses à saisir
éprouver l’insondable
séduire les chimères
comprendre l’Immuable

j’entends des balbutiements
les secrets de l’aurore

je connais les serments
du bout de mes doigts
si près de ma raison
mais si loin de mes entrailles

je sais qu’il se lèvera
l’astre d’or
c’est une évidence

ma tête égarée
plans mystérieux
naissent à l’aube

pour l’instant
je marche à tâtons
dans le voile du destin
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,