1
min
Image de Loutze

Loutze

39 lectures

6

Est-ce ci bizarre que lorsque l'on regarde dans le miroir,
Un coup d'oeil vers le ciel et l'on se surprend à broyer du noir ?
Au milieu de toutes ces formes changeantes appelées nuages,
Pourquoi ne pouvais-je pas tomber sur la plus sage ?

Pour moi, le vent les transforme en tourbillon de tourments,
Interdisant la paresse de mes sentiments.
Parmis ces morceaux de cotons voluptueux aux formes aussi volumineuses que barbapadriques,
Toutes celles vers qui je me tends sont remplis d'électrique.

Le jour où mon chi sera rétabli,
Je m'en irais dans ces contrées féeriques,
Dans lesquelles les seuls loisirs permis sont la rêverie,
Et les songes, ô combien magiques.
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Très agréable à lire, bien écrit, j'aime beaucoup ce poème !
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
"barbapadriques"... intéressant comme mot x) Sans doute un dérivé de Tarzouiniste non?? XD
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
tout à fait :')
·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
Mdr XD Outre cela (;-) ), je trouve que c'est un poème bien sympa, sans prise de tête. Ni excellent, sans être très mauvais. Un poème sympa en somme ^^
·
Image de Loutze
Loutze · il y a
ho ce coup bas :') moi qui pensais que u avais oublié :')
oui, je suis d'accord c'est pas le meilleur que j'ai fait, merci ;)

·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
J'ai une très bonne mémoire ;-P
Non, mais il reste assez sympa ;-)

·
Image de Loutze
Loutze · il y a
je l'en souviendrais ;)
D'accord, mercci :)

·
Image de Eric Vain
Eric Vain · il y a
Ahah ok x)
C'est un plaisir ;-)

·