Nu

il y a
1 min
1 061
lectures
62
Lauréat
Jury
Recommandé
J’aurais admiré ta nudité la plus complète.
La caresse d’un regard pour recueillir l’acidulé de ta peau,
Guimauve sous l’orangé tiède du déclin de l’été.

Tes cheveux de ténèbres
Tombant cascade
Sur les draps défaits.
Les poils hirsutes d’une barbe noire
Où tes doigts flâneurs
Laissent de leur passage
La cantilène du violon de ton corps
Comme la rumeur de milliers de feuilles s'effleurant.

Et sous ce masque de fourrure :
Le regard dénudé.
Enflammé de brun sombre,
Fève des contrées indigènes
Aux contours doucement plissés.

Nos ébats de velours
Dans les griffes de sang
Du temps et de l’espace.

Toi
Nu
Offert
Dans ce contre-jour

Mon amour

Nudité admirée,
Éclatante de nos retrouvailles.

Recommandé
62

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !