Juste entre parenthèses

il y a
1 min
56
lectures
3

A 45 ans passés je partage enfin mes mots La peur du ridicule peut être ? Plus de fausse pudeur maintenant, j'ose déposer ce qui est devenu une de mes sources de plaisir. Je ne fais pas ma  [+]

Je n’en ferais pas une thèse
Mais avant que mes doigts taisent
Juste écrire ces mots qui me plaisent
Evoquer cette parenthèse

Comme une porte elle s’est ouverte
Nous marchions sur la route verte
Et c’est sans tracas ni de perte
Que j’ai saisi la chance offerte

Dans mes nuits tu as resplendi
A nos cœurs nous avons souri
A toutes ces paroles infinies
A cette histoire non accomplie

Comme une porte s’est refermée
Sans heurt et sans claquer au nez
Car c’est en toute clareté
Que tu m’offres ton amitié

On dit que le silence est d’or
Alors je tais mon beau trésor
Car je rêve de le voir encore
Sur ma route et non sur le bord
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean-François Soyez
Jean-François Soyez · il y a
Magnifique, Fabien !
Image de Kti974
Kti974 · il y a
Comme c'est élégant, continue ta route il y aura sûrement et forcément de belles escales... Bisous
Image de Fabien Lemaire
Fabien Lemaire · il y a
Tout à fait mais pour faire escale fau voyager
Image de Manina Carambaa
Manina Carambaa · il y a
C'est comme d habitude, très bien écrit ! Bravo Fabien
Image de Fabien Lemaire
Fabien Lemaire · il y a
Merci marina

Vous aimerez aussi !