1
min

Nous sommes si petits

16 lectures

3

Nous sommes bien petits face à ce temps qui passe
Sans prendre la leçon qu’ont subit nos anciens
Ayant commis l’erreur de croire que l’espace
N’appartenait alors qu’aux seuls nécromanciens *

Pourtant rien n’a changé, l’être n’a pas appris
Du passé révolu les préceptes de l’âme
Victimes et bourreaux, hantent tous les esprits
De ceux vivant ici le même mélodrame

Mais d’autres dieux, d’autres mœurs, maintenant s’affrontent
Où donc sont les humains qui malgré leur croyance
S’enrichissaient du contact sans que ne se décomptent
Leur race ou Leur couleur, en bonne intelligence

L’on honore à présent sur la places publique
Les victimes tombées sous les coups des bourreaux
Qui professent le mal d’une façon inique
Pour un état brigand aux funèbres drapeaux

Pourtant le genre humain n’a pour seule patrie
Que cette terre qui pourrait tant le nourrir
Si le partage enfin, chassait l’idolâtrie
Et ôtait des esprits le pouvoir d’acquérir.
* (prophètes)

Thèmes

Image de Poèmes
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
ce poème est un beau message porté à l'humanité, il a une portée poétique et universelle
·
Image de Flore
Flore · il y a
Bravo Claire, c'est toujours si bien écrit, le fond et la forme y sont, un vrai plaisir de vous retrouver.
·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Belle ode au partage, des connaissances, des cultures, des richesses, seul remède efficace contre l'intolérance, la barbarie et la partition de l'humanité qui devrait être une et indivisible, dans un monde utopique !
Vingt sur vingt pour ces vingt alexandrins !
Merci pour ce poème sensé et sensible, Claire !

·