1
min

Nous les indiens très réservés, égoïstes

Image de Sushant

Sushant

3 lectures

0

Nous les indiens très réservés, égoïstes
depuis la naissance jusqu’à la mort
A l’égard de tous les domaines :
Quoi que c’est la question des connaissances ou bien de propriété
Nous savons seulement une chose
Ramasser tout, de partout
Sans laisser le moindre aux autres
Parce que cela nous donne
La satisfaction infinie
Quelle pensée étroite !
Même si, Nous sommes au courant
comme dit le proverbe :
la connaissance augmente avec le partage
et sachant bien,
l’impossibilité pour la mémoire
de garder les choses de longue date.
L’inde souffre beaucoup
A cause de cette attitude rigide
Nul ne peut nier que cette misère
est le terreau fertile dans lequel
se développe toutes sortes de bêtises
L’inde est dans la poigne des violences, des idiots
Où les analphabètes dirigent le travail
Et les lettrés regardent leurs visages
Comme les trois singes de Mahatma Gandhi
Avec les mêmes leçons
Ne pas écouter ,voir, dire le mal
Et si se passe
S’enfuir de- là
Au lieu de dire les choses utiles
Parce que si on dit qch raisonnable
Les autres peuvent le savoir
Quels lettrés sommes-nous ?
La honte !la honte !la honte !
On agit toujours comme un avare
Quand le temps vient pour le partage
Le meilleur exemple est nos enseignants (sauf un, deux)
Ils enseignent toujours
La moitié de partie
Disant votre niveau n’est pas suffit
Pour savoir des choses entières
Et nous, les pauvres étudiants
Se vautrent comme les cochons
Dans la mère des ambiguïtés
Quels lettrés ! Quels lettrés !
Ils passent le temps
En pensant aux sujets comme :
Si les étudiants me demanderont
Je ferai quoi pour les divertir !
Mais ne jamais dire les réponses raisonnables
Pour clarifier les doutes graves
La honte ! La honte ! La Honte !
L’impact de cette maladie est tellement alarmant
Que tous les intellectuels sont devenus bouche cousue « Robot »
Et c’est la raison
D’où germer les pseudos intellectuels
Qui règnent dans chaque coin de l’Inde avec fierté
et polluent chaque esprit du monde
Quels lettrés sommes-nous ?

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,