Nous...

il y a
1 min
921
lectures
142
Qualifié
Nous nous sommes connus par un coup du hasard,
Ce petit dieu malin qui arrange les choses
Et fait parfois tourner un brouillard de cafard
En lanterne magique où l'on voit tout en rose.

Nous avons papoté tout en nous promenant,
En lançant les propos qu'on lance aux quatre vents,
Parlant très peu du temps, parlant beaucoup de nous
Et préférant le « tu » au vénérable « vous ».

Puis nous avons appris à nous connaître mieux :
Nous ne serons plus seuls puisque nous sommes deux...
Tous deux avions vécu des amours malheureuses,
Tous deux allions vivre des amours radieuses.

Car tu m'as retrouvé lorsque j'étais perdu.
Tu m'as dit : « Rendez-vous »... vois, je me suis rendu.
Il a suffi d'un geste, il a suffi d'un mot,
Il a suffi de nous pour qu'on aime à nouveau.

Mon cœur a reconnu les émois de ton cœur,
Mon âme a reconnu en toi une âme sœur.
Mon corps a reconnu les élans de ton corps.
Depuis longtemps je t'attendais, toi, mon Trésor...

Depuis combien de temps ?
Depuis bien trop longtemps !...

Et tout ce temps perdu nous l'avons retrouvé,
Puis nous l'avons goûté, savouré, dégusté,
Sans en perdre un moment, sans en perdre une miette,
Faisant de chaque instant un grand repas de fête !

Tu as coulé en moi comme un fleuve d'amour,
Et moi je t'ai reçu comme un lever de jour.
Nous sommes deux, c'est vrai, mais ne faisons plus qu'un :
Nous unissons nos cœurs en unissant nos mains.

Et tout au long des jours, et tout au long des ans,
Étonnés d'être heureux comme de grands enfants,
Éperdus de tendresse, assoiffés de désir
(Car je sais à présent tout ce qu'aimer veut dire !),
Nous nous aimerons fort, à chaque jour, chaque heure,
Pour faire de nos vies un chemin de bonheur !

142

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !