Nos meilleurs lendemains

il y a
1 min
28
lectures
0

J'aime bien ce regard philosophique et poétique engagé sur le monde en ce qu'il rejoint et illustre les préoccupations et l'ensemble des grands textes sur les droits de l'homme et l'actualité  [+]

Les pierres jonchent les rues
Des écumes porteuses
De désirs et d'énergie
Sur les trottoirs
Comme des traînées de poudre
Des passants emmitouflés
Les halos des gyrophares
Proches de leurs visages
Masqués au bec
Des effets de miroir
A distance pudique
Du danger urbain
Des arrière-boutiques
Des vies agglomérées
Qui cisèlent les mêmes motifs
Des tableaux ternes
Aux normes classiques
Des révolutions du genre
De nos défis
De nos folies
Voltaire et Rousseau
Le monde est une utopie

Des cocons de tendresse
Des fresques de douleur
Les émouvantes confessions
Du monde attachant
Au centre des attentions
Tranquillement amoral
Orfèvre délicat
Des rapports humains
Des portraits à la marge
Qui stigmatisent les postures
Les décors étroits
Les chariots de clochards
Les butins de la misère
Les oeuvres capitales
Les angles durs
De la proximité permanente
Et de la violence des hommes

Des approches radicales
Des épreuves de vérité
De la course contre la vie
Plus visibles que jamais
Comme l’intense énergie
Des élans implacables
Des murs qui barrent l’horizon
Arrêtent les destins
Des garde-fous
Des postes-frontières
Des gardes chevillés
Une place au soleil
Une sereine féerie
Quelques bouffées d’air
Pour capter la lumière du ciel
La partie d’un tout
Pour se fondre dans la masse
Jusqu'à en faire partie

La menace d’aujourd’hui
Comme le clap de fin
Du signal d’alarme
Des naufragés de Bansky
Des écueils
De la grande cruauté
De l’envers du rêve
Une bouée en forme de coeur
Pris dans ses filets

Des anonymes
Qui hument l’atmosphère
Des pensées toutes faites
Des peurs
De l’insondable gravité
Des cris d’espoir
Des frustrations inévitables
Et des quêtes capables
Qui laissent poliment perplexes
L'ordre des choses
De nos vies bouleversées
Le changement du temps
Le désespoir et la mélancolie
La liberté dont nous avons besoin
Se dévoilent
Plus qu’on ne l’aurait pensé
Enfermés à nos côtés
A jamais révoltés
Ils écrivent tous les jours
Nos meilleurs lendemains
La formidable humilité

« La vie nous tend des perches pour tout changer à l’infini et la liberté d’écrire nos propres destins » -Nicole Krauss

On peut insérer tous les personnages dans la réalité du monde. Toutes leurs histoires se racontent : c’est ce qui permet cette proximité permanente et donne le sens du collectif et de l’amitié.
BP
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,