Neurones sweet on

il y a
1 min
15
lectures
0

Médecin de prison, je fais des cours sur l'art à mes patients/détenus, je suis passionné de littérature et modeste sculpteu  [+]

Au bord d’un chemin, elle gisait sereine
Délaissée par l’esprit dont elle fut l’arène,
Comme si c’était d’hier, je me souviens d’elle
(Mais c’est pas tous les jours qu’on heurte une cervelle)
De ce coup de pied naquit un feu d’artifice ;
Des décombres fumants du plus bel édifice !
En voilà de jolis qui plairaient à Occam
Affutés, acérés comme des calames,
En voici des retors qui séduiraient Nietzsche ;
Des fouineurs et des prompts à la recherche
Tout à trac, devant moi, de Maître Léonard,
Entrelacés comme dans le « Baiser de Klimt »,
Nimbés d’un sfumato qui consacrait son art...
De la matière grise qui composait un hymne !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,