Nawe : tant que je serai noir

il y a
1 min
1
lecture
0
Tant que je serai noir la liberté n’aura pas de sens
Le bonheur ne sera qu’un panaché de songes et de souvenirs d’enfance
Le ciel demeurera gris
La mer rira avec échos de mes cris
Tant que je serai noir les versets ne diront pas ce qu’ils cachent
Le mal et ses corolaires trouveront dans ma chair leur place
Rêver me sera interdit
Ma terre se confondra entre conquête et patrie
Tant que je serai noir je serai toléré pas aimé
Je serai l’argument du regard qui caresse avec pitié
Mon histoire sera vide
Mon nom disparaitra dans la terre avec les gouttes de pluie
Tant que je serai noir tout sera noir.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,