Navire perdu

il y a
1 min
8
lectures
1

Les mots se regroupent, s’accordent, s’assemblent. C'est l'histoire de la poésie, il me semble.  [+]

Le bateau lointain souvenir
Du passé qui ne veut plus sévir
L’enfance inconnue n’a pas pu grandir
L’océan de ses yeux retient ses soupirs

La forme des nuages il ne distingue plus
Ainsi que l’oisillon qui picore à l’impromptu
L’épaisseur de ses verres trouble sa vue
Ses appareils sifflent des airs confondus

Mémoires de guerre qui ne lui appartiennent guère
Il ferme les yeux, pense à ses chimères
Et le chuchotement de ses amis d’antan

Le livre de sa vie est empli de poussière
La cave de son âme lui est étrangère
Douloureuses cicatrices de quatre-vingts ans.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !