44 lectures

5

Immortel lassé
De ses pensées sibyllines
Éclos un projet
Les plaies de l’esseulement
Nourrissent les songeries

La toile céleste
Accepte ses doigts de peintre
Trempés d’éléments
Astres bercés d’une étoile
Sourdent d’une pression

Esquisses timides
Puis vint l’ivresse fougueuse
Pour l’artiste roi
Des jours ininterrompus
De création zélote

Le temps distordu
Aube de l’ultime touche
Chevalet à nu
Le maître insuffle la vie
Au creux des mains, son trésor

Dans sa paume lisse
L’Architecte démiurge
Observe son œuvre
Par quel accès de colère
Ferme-t-il sa main féconde ?
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Oui ! Il aurait bien des raisons de se mettre en colère !
·
Image de Johnny Carpentier
Johnny Carpentier · il y a
Merci à vous. La fin est pessimiste dans son approche mais je voulais y voir une possibilité de renouveau. La main du créateur va devoir se rouvrir un jour. Et de cette ouverture libérant l'univers naîtrait le Big Bang. Je voulais mêler par cette réflexion religion et science. Mais je pense que tout ça aurait été plus clair avec un tanka supplémentaire...
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Le démiurge n'a pas l'air très content de son oeuvre... et pourtant la terre est belle, serait-ce l'homme qui l'a déçu ?
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
De très beaux tankas.
Avec un questionnement sur le monde ou l'immonde futur.
Le temps fera son oeuvre, malgré tout...
Très réussi !

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Le temps qui s’était écoulé depuis le décollage de la dernière capsule de survie semblait être une éternité. L’animation qui régnait dans le centre de commande quelques instants ...

Du même thème