1
min

My song

Image de July

July

11 lectures

2

Maintenant je suis grande,
je fume des roulées,
j'ai une mustang,
des bottes en cuir aux pieds.

Un peu déglinguée,
je gâche mon temps,
en futilités,
j'ai rien à gagner.

Un peu abîmée,
cheveux au vent,
pas résignée,
je prends les devants.

Je me sens légère,
pas du tout coupable.
Mes pensées délétères
roulent sous la table.

Je suis souvent en galère,
je suis pas responsable,
pourtant pas en colère
peut être un peu instable.

Maintenant je suis grande,
j'ai arrêté de fumer,
j'ai vendu ma Mustang,
j'ai des hommes à mes pieds.

Maintenant je suis grande,
j'ai arrêté de fumer,
elle me manque ma Mustang,
j'veux des femmes à mes pieds.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
"On se fait des langues, en Ford Mustang
Et bang! On embrasse les platanes
"Mus" à gauche, "Tang" à droite..."
La Mustang est bien plus qu'une voiture ;-) Elle fut d'ailleurs le seul bien matériel de Jim Morrison. Bravo July, pour ce poème qui sent encore le rock'n'roll :-)

·
Image de Saint Sorlin
Saint Sorlin · il y a
Ambiguïté automobile ou fender mustang?
·
Image de July
July · il y a
Auto :)
·