Musulmane

il y a
1 min
13
lectures
3

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

Sur le divan, toute alanguie,
Ton corps recouvert de soieries
A la texture si diaphane,
Font pour ta peau toute satinée
Un bel écrin en filigrane
Qui laisse tes formes devinées .
A tes oreilles, mains de Fatma,
De chaque côté brillent au soleil,
Elles sont dorées plus que vermeilles
Et tremblent quand tu avances tes pas .
Tes yeux sont noirs comme l'ébène,
En forme d'amande comme il se doit .
Tu apparais belle et sereine,
Et tes cheveux très noirs, je crois,
Dissimulés sous un grand voile
Te donnent vraiment l'air d'une reine
Qui, toute sa beauté assène
Comme firmament et ses étoiles,
Pour un sultan qui est ton roi .
Tes cris d'amour sont cris de joie,
Et si, parfois, des cris de haine
Sortent de ta bouche pour une fois,
On te pardonne parce que l'on t'aime,
Tu es comme madone d'Allah .
Tes bracelets et puis tes chaines,
Ceux qui décorent tes pieds, tes bras,
Comme musulmane souveraine,
Ils sont tes biens, ils sont ton droit,
Et lorsque là, tu te pavanes,
Ils dansent alors autour de toi,
Tu es l'amour, tu es la femme,
Que l'on voudrait rien que pour soi .
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
j'ai adoré ...

Vous aimerez aussi !