Musique érotique

il y a
1 min
5 577
lectures
74
Qualifié

Auteur de Nocturnopedie et de son projet de poésie manuscrite. Amoureux de la vie et amoureux des mots  [+]

Image de Eté 2016
Ces notes qui s'envolent, frémissent à mes oreilles
Un frisson dans le dos, dans le ventre, des abeilles
C'est au son du piano que mon corps réagit
Au timbre d'une voix, que mon cœur s'éclaircit

Glisser sous un jupon et jouer de soupirs
Comme d'une partition qui s'appelle désir
Quand des mains elle s'agrippe lorsqu'elle perd pied
Qu'un lourd spasme l'agite dans son corps éveillé

C'est alors l'occasion de mieux s'y faufiler
Pénétrer en douceur son antre où réclamée
L'ardeur se déchaîne pour mieux l'enflammer
Dans un tourbillon, dénommée volupté

Au prélude soupirs, suit la sonate des cris
Balbutiements de mains sur un clavier de peaux
Au rythme des bassins, cadencé au galop
Quand de la petite mort sonne le requiem gît

Alors deux corps, laissant là le point d'orgue
Dans ce demi silence, le temps reprend sa ronde
Et dans la liberté, improvisée du monde
Le repos mérité comme tout épilogue.

74

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !