Musicaline

il y a
1 min
5
lectures
0
Musicaline


découpé dans l'aisceau
un bestiaire acajou
avec le dragon sentinelle
dont les abiès aplombent l'haleine ignescente
avec une goutte de soleil
que le deuxième brin de sol
n'en finit plus d'instiller

arachnéens
les ajours disséminent
un infime tremblé de cordes de lyre

à travers les heures lentes
avec des sons secrets d'étoile
une à une les notes blanches
se détachent des corolles

qui vont par-dessus le rose adamantin
s'inclinant vers l'orphée continu
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,