Muse !... Ô muse !

il y a
1 min
213
lectures
134
Qualifié

– « Poêtre moderne qui rime pour qu'il consterne. » – Et alors ? si ça « plaît aux bouseux champoêtres ! »  [+]

À l'aube paressant le défi littéraire
Sollicite la plume à l'auteur soucieux
Désespérant bientôt de trouver la lumière
Du verbe dans le vers sous de si sombres cieux.

Alors désespéré le scribe solitaire
Avise la bouteille au titre audacieux,
La saisit en moiteur, tremblant, s'en sert un verre
Pour libérer son âme... et graisser les essieux :

« Au mendiant transi, Muse ! accorde ta grâce !
Vois ! ce sont mes "Maudit !" qu'à ton endroit j'efface...
Dans l'amère liqueur, Muse ! apparaîtras-tu ? »...

Mais l'air se fait plus doux, c'est le jour qui se lève
Et le soleil luisant, le sonnet qui s'achève :
Dans l'amère liqueur, la Muse est apparue.
134

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,