1
min

Muse

Image de John Liam

John Liam

18 lectures

1

La fragrance de tes beaux bandeaux bouclés,
Le charme abyssal de tes yeux,
Inestimable trait de ta bonté,
Réveille en moi un talent sentencieux,
Pour les rimes et pour les vers,
Bel abîme mon Univers !

L'attrait vertueux de ton sourire,
La vigueur de tes lèvres veloutées,
Enivre mes sens, trouble ma pensée,
Entame mon génie, Pince et roule ma Lyre.
Diantre ! Encore une poésie prétentieuse !
Mais c'est seulement pour mieux te rendre Radieuse.

Tes iris pétillants me laissent sans voix,
Tu exhales fleurs et fruits de la passion,
A ta beauté je peins des mots tout grivois,
A la mélodie suave de tes paroles,
Je m'enflamme et déborde d'admiration,
Le cœur s'affole tandis que la raison s'étiole.

Déesse, je m'abandonne aux creux de tes bras,
L'âme emplit de fantaisie comme d'euphorie,
Je cède et me donne sans la moindre craintes,
Au plaisir de nos langoureuses étreintes.
La douceur de ta peau, sous un vermeil éclat,
Me berce de tendresse et d'illusions.
Un noble et humble rêve d'évasion.
Quelle bien agréable fantasmagorie !
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,