Mumba

il y a
1 min
4 753
lectures
4481
Lauréat
Public
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

En écrivant sur un homme et non sur une thématique, le poète recentre l’émotion sur l’humain, sur le destin des malheureux arrachés à leu

Lire la suite

Tout petit je rimais déjà, et un peu plus grand, je rimais pour mes petits béguins, mais j'ai attendu 2005 pour me mettre sérieusement à la prosodie classique afin de ne pas mourir idiot  [+]

Image de Printemps 2018
Que fais-tu là Mumba, sur la mer en furie,
Loin des tiens, ta mangrove et tes palétuviers ?
Tu revois ta promise aux grâces de pluviers ;
Pour elle tu t’en fus en pleine pénurie

Gagner quelques euros, palliant l’incurie
Du petit homme blanc, le nez dans vos viviers,
Interdisant la pêche et tous vos éperviers*,
Vous laissant affamés, meurtrière aporie.

Déjà tu vis au loin les côtes d’Occident,
Heureux, touchant au but, indemne d’incident.
Dans ta coque de noix, ton cœur était en fête,

Et tes espoirs voguaient au gré des flots courants.
Hélas ! le vent rageur déchaîna la tempête ;
On te repêchera, mort parmi les mourants.

__

* Filets de pêches. On dit aussi « pêcher à l’épervier ».

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

En écrivant sur un homme et non sur une thématique, le poète recentre l’émotion sur l’humain, sur le destin des malheureux arrachés à leu

Lire la suite
4481

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !