Mon Ultima Thulé

il y a
1 min
16
lectures
3

L'humour, la créativité, la patience et le partage sont des vertus qui m'illustrent mieux qu'une louange  [+]

J’étoilerai tes ténèbres pour que s’éclaire la pénombre
Je ferai boire aux pluies, la soif de ton impluvium
Je ferai de tes champs un lieu où grène le blé
Je coiff’rai les montagnes, de soleil et d’hivers

Et si le cœur t’en dit, je t’amènerais à Sibiti ;
Sur les ailes d’un paon, le monde nous serait si petit !
Que l’Orient te morde ou pas, mes oliviers te s'ront ombreux
Et quoi qu’il arrive, tu seras mon ultima thulé ;

J’épin’rai les collines pour que s’y attroupent les nuages
Je riderai les rivières, les lacs et les ruisseaux
Je borderai le ciel d’orages et d’arc-en-ciel
Je teinterai l’océan de brouillards et de bleu

Et si l’eau te fait peur, je serais à vie ton piroguier
Si les yeux te gouttent, je les sèch’rais d’un câlin
Que tes pleurs nasillent ou pas, mes larmes guériront tes blessures
Et quoi qu’il arrive, tu seras mon ultima thulé ;

J’habillerai les champs d’orge, de dorure et de haies
Je cueillerai du mimosa, pour t’en faire du parfum
J’obvierai aux épreuves pour amuser tes rictus
Je ferai du mirage un miroir pour ton... Nos corps
Et si t’as le cœur lourd, je te l’allégerais d’un regard
Sur un dromadaire, les déserts nous seraient moins insolés !
Que la nuit t’aveugle ou presque, je l’incendierais de lucioles
Et quoi qu’il arrive, tu seras mon ultima thulé...
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Noël Davy
Noël Davy · il y a
D'avance, merci de me dire en commentaire vos suggestions