Mon rêve

il y a
1 min
308
lectures
276
Finaliste
Public

18y "Savoir, penser, rêver." Victor Hugo  [+]

Image de 2018
J'ai un rêve,
Beau, ambitieux et parfumé,
Qui jour après jour m'aide à respirer.
Il es là, intact, comme un glaive
Que je garde sous mes habits.
C'est mon arme pour affronter la vie.

Je sens sa force latente,
J'entends ses murmures,
J'arrose cette plante
En attendant l'âge mûr,
Je suis son maigre abri,
Face au zéphyr de la vie.

Mais l'existence est un mistral,
Qui vous prend en pleine face
Et moi, je suis dans un canal
Je me fonds dans la masse

Soudain c'est l'ouragan
La brise s'engouffre violemment
Elle crisse
Elle agresse mes yeux
Tout n'est plus que désordre tumultueux.
J'avance aveuglée,
Aux parois, je m'écorche,
A mes pensées, je me raccroche,
Je perds pieds.

J'appelle
Je crie
Mais tout le monde a fuit
Dans le gouffre amer
Des courants d'airs.
Devant moi tout se mêle
Je ne vois plus qu'un ciel étoilé,
Étrangement apaisé.
Je n'ai plus la force de lever la tête
Je griffe
Je m'agrippe
Je m'entête
Je suis à nue.
J'ai tout perdu,
Mon anorak,
Mes certitudes,
Moi-même.
Je veux sortir de ce mauvais rêve
Me pincer et retrouver la réalité
Sortir de cette allée
Je veux que tout s'achève

Je crois qu'il n'y a rien en haut du tobbogan,
Il est temps que je lâche les bords glissants,
Que je retrouve la terre, que j'y pose mes pieds,
Et que je regarde juste sous mon nez.

276

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,