491 lectures

144

Qualifié

Quand la couleur éteinte aux lueurs de la nuit
N’est plus qu’un masque pâle aux éclats apathiques
Et que ce ciel vitreux pleinement s’introduit
Dans mes yeux pour couvrir leurs fonds cosmologiques,

Quand sur la mer en feu je cherche un reposoir
Où déposer mon corps fatigué des noyades,
Que mon poumon se vide ainsi qu’un arrosoir
Que tiendraient à l’envers de sadiques malades,

Je sais un endroit calme, ô douceur infinie,
Dont la lumière éclate aux yeux de l’air obscur
Où tout semble baigné d’une intense harmonie,
Et tout s’accorde enfin dans l’équilibre pur !

Ce paysage existe, ô sublime innocence,
Souvent je le survole, en planant, sans effort,
Tout y est détendu, sans haine et sans souffrance,
Ô visage apaisé de l’enfant qui s’endort !

PRIX

Image de Hiver 2018 - 2019
144

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
Apaisant et magnifique tt simplement voici mes 4 voix encore ! Je vs invite à venir déguster mon Lapin Brun
·
Image de Aristide
Aristide · il y a
Tu n'aurais pas un GPS pour localiser ton île ?
·
Image de Matheo de Bruvisso
Matheo de Bruvisso · il y a
Non ! Mes enfants sont illocalisables !
·
Image de Aristide
Aristide · il y a
Votre île est-elle imaginaire ? La mienne bien réelle... La Réunion ! si nous parlons du même Paradis terrestre merci de prendre contact avec moi.
·
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Très construit. J'aime beaucoup l'effet de rupture : tristesse et noirceur versus lumière et douceur.
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Ce que vous savez est l'essentiel de la vie. Rien de plus. Rien de moins. La paix de tout est là, dans votre dernière phrase.
Je me demande si une forme plus spontanée, plus simple ne ferait pas l'ensemble encore plus beau. Je ne sais pas

·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
"Ô suprême beauté de l'enfant innocent !
Moi je pense, elle rêve ; et sur son front descend
Un entrelacement de visions sereines ; " Victor Hugo, "Jeanne endormie"
Votre poème est une porte ouverte à la sérénité Matheo !

·
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Équilibre. .. Harmonie... Un autre Paradis? !...
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Nous recherchons tous la beauté, l’innocente beauté, celle de l'enfance... peut être sur cette île, loin des fureurs de la mer ! j'adhère à votre poème !
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Le bel enfant qui s'endort porte en lui tous les mirages de la vie. Quel calme dans votre écriture ! L'air obscur frôle le "clair obscur" et j'aime ce petit rappel au classiques...
·
Image de Nicole Henne
Nicole Henne · il y a
Apaisant
·