Image de Nicoadam8

Nicoadam8

366 lectures

39

Qualifié

A l’origine de ta vie
Mon tout petit déjà rebelle,
Une trouille immense baignée d’envie
Et l’assurance que c’était elle.

Celle qu’il te fallait jour et nuit,
Celle qu’il te fallait pour modèle.
Je t’offre la femme de ma vie
Et je veille sur toi comme sur elle.

Elle qui sait tellement faire de moi
Un être vraiment mieux que je ne suis,
Me laisse devenir ton papa,
Te laisse devenir moins petit.

Quand tu as échoué dans mes bras
Je n’ai jamais autant aimé un mardi.
Sur mes épaules sentir le poids
D’être ton vieux guide aux yeux rougis.

T’apprendre le « très peu » que je sais,
Te laisser trop voir qui je suis.
Te répéter qu’on ne sait jamais ;
Jamais comment tout cela finit.

Etre fier de toi quand tu t’entêtes !
Te laisser le choix d’être têtu !
Les arbres trop droits cèdent aux tempêtes.
Seuls résistent les arbres bien tordus !

Que ton caractère difficile
Me fasse trembler autant qu’envie.
Que, de tes éclats de voix puérils,
Naisse l’insolence des insoumis.

Que tu sois de ceux qui pensent.
Non pas de ceux qui suivent.
Qu’à travers ton arrogance,
Un peu de ma mauvaise foi survive...

Que tu n’acceptes jamais vraiment
D’être moins que ce que tu as rêvé.
Ne laisse jamais les intrigants
Te dire comment tu dois penser.

Que tu t’amuses de tout, tout le temps.
Que ta vie soit ta comédie !
Qu’aux sinistres, tu montres les dents :
Les dents que l’on montre quand on rit !

Que tu saches inventer l’absent.
Aime le soleil comme le déluge.
Et pour les soirs de très gros temps,
Que Jacques Brel soit ton refuge.

Que tu ne retiennes jamais tes coups :
Qu’ils soient de sang, de poing, de cœur
Dis lui « je t’aime » fort et debout !
Et si elle te quitte : que t’aies peur...

Peur de l’avoir laissé filer,
Peur de l’avoir aimée pour rien...
C’est assez peu ce que je sais :
Mais je sais qu’on n’aime jamais pour rien...

Que germent en toi des idées folles.
Que tu affirmes tes fiers avis.
Que tes colères ne soient jamais molles !
Crois plus en toi qu’en ce qu’on te dit !

Et moi qui tremble infiniment.
Qui te dis d’être ce que j’ai raté.
Moi qui tremble pour toi, tout le temps.
Je t’aimerai même dernier des derniers.

Moi qui prends ce pari fou
D’être le vieil arbre dont tu es le fruit.
Moi dont l’esprit devient si flou
Chaque fois que tu pleures, mon petit.

Je ne serai jamais ce tronc droit
Que je voudrai solide, sublime.
Mais je tâcherai tout à la fois
D’être ta cime et tes racines.

PRIX

Image de Automne 2014
39

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jennifer Lacaze
Jennifer Lacaze · il y a
MAGNIFIQUE quelle sublime déclaration faite à la fois à l'enfant mais aussi à LA femme. Ne jamais croire qu'une faiblesse ne peut pas devenir une force. Celle qui fera de nous un être meilleur
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J'étais passée à côté de ce poème d'une magnifique sincérité. Cet enfant a beaucoup de chance !
·
Image de Coralie
Coralie · il y a
Une lecture du matin qui m'enchante. Merci. +1!
·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
merci beaucoup Coralie...
·
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Pour la cime et les racines...+1
·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Merci Pascaline!
·
Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
C'est fluide, rempli d'amour et d'émotions. Touchant, bref j'adore.
·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Merci Rodolphe...
·
Image de Sofifee
Sofifee · il y a
une déclaration remplie d'amour..
·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Merci Sofifee...
·
Image de Hhl
Hhl · il y a
Ca aurait pu être gnangnan (franchement, avec le titre, j'ai eu un peu peur).
Ça aurait pu. ..
Et bien, force est d'admettre que non :-). C'est simple au possible, certes, très simple.
Mais ça respire la fraîcheur, la spontanéité. .. et le bonheur.
Merci pour ce moment qui parle au papa que je suis.
et mon vote.Bonne journée.

·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Merci pour ton vote Hhl... Merci de ne pas t'être arrêter au titre qui, je le concède facilement, n'est ni original ni très fun. Je partage ton analyse sur la simplicité que je revandique sans complexe. Tu le sais puisque tu es "papa" c'est pas si simple d'expliquer simplement ;-)
·
Image de Gabrielle11
Gabrielle11 · il y a
rien n'est gnangnan chez Nico !! les mots d'amour sont toujours simples mais oh combien agréables à entendre. ( ou à dire )
vive la simplicité
le texte est long et bien rimé pas si facile !

·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Merci Gabrielle de prendre ma défense avec un tel enthousiasme. C'est très gentil! Mais les commentaires de Hhl ne sont jamais belliqueux. Je ne les perçois jamais comme ça en tous cas. Ils sont souvent plutôt avisés et éclairés et il sait de quoi il parle. Quoi qu'il en soit, merci pour tes commentaires qui font chaud au coeur :-)
·
Image de Hhl
Hhl · il y a
Bonjour Gabrielle. J'ai simplement dit que le titre augurait d'un texte gnangnan. Cest tout ;-). Je vois que Nico a des fans pourfendeurs des critiqueurs (lol).
Maintenant, si vous rentrez dans la technique, navré de vous contredire, mais ce texte n'est pas vraiment rimé (au sens prosodique du terme) ni même très long. Ce sont de belles assonnances, des sonorités jolies à entendre, mais pas des rimes (exemple : bras et poids. Ce ne sont en aucun cas des rimes).
Cela n'enlève bien sûr en rien le plaisir que j'ai eu à le lire.
Si vous voulez lire un texte vraiment long et bien rimé, je vous invite à découvrir "erreurs de Genèse", de Giridhar, également en compétition. Une rigueur prosodique incroyable. Pas le même thème, certes, mais du classique à tomber.Très bonne soirée.
Bien amicalement

·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Ne vous écharpez pas les amis! Pas au sujet d'un petit poème sans prétention qui vise juste à canaliser et verbaliser la tempète émotionnelle que déclenche la paternité... Hhl, je partage ton analyse sur mes "fausses" rimes ;-) A vrai dire, je ne construit mes textes qu'en veillant au rythme et à la sonorité. Donc tu as raison de dire que ce n'est pas parfaitement rimé. Mais les poèmes qui me procurent le plus d'émotion ont souvent cette caractéristique comme d'ailleurs les textes de Robert Lamoureux ou la plupart des chansons de Brel (je précise tout de suite que je ne prétend aucune comparaison avec ces 2 "monstres géniaux") Je sais que tu es, quant à toi, un adepte de la poésie rigoureuse. J'avoue qu'à quelques exception, elle me touche moins.
Mais je te remercie donc, encore plus, de prendre la peine d'évaluer mes textes... :-) Bonne continuation.Bien amicalement.Nico

·
Image de Hhl
Hhl · il y a
T'inquiète, je viens pas ici pour m'écharper ;-).
Je suis heureux d'ailleurs que tu ne me considères pas comme belliqueux. Je pense avoir montré, sur le site, que je suis plutôt mesuré et courtois.
Et je ne me prétends en aucun cas "supérieur", sous prétexte que je suis rigoureux dans la prosodie (et encore que, notre ami Lucky en aurait des choses à redire -lol-).
Concernant l'éternel duel entre "classique / pas classique", il est vain. Tu as raison. Lamoureux et Brel (un auteur génial !) Ont écrit de fabuleux textes.
Maintenant, une rime est une rime ;-). Mais ça, je pense que tu l'avais bien compris par toi même. Une humilité qui t honore.
Pour finir, une grosse bise à Gabrielle, dont je loue sincèrement son attachement à ta plume. Elle te défend bec et ongle, avec ferveur et loyauté. Ça fait partie des qualités que j'apprécie chez quelqu'un.Bon week-end. Bien amicalement.

·
Image de Eowyn
Eowyn · il y a
poème touchant et si vrai.
·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Merci beaucoup Eowyn...
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un joli poème qui met bien en valeur ce qu'est l'Amour d'un parent pour son enfant.
·
Image de Nicoadam8
Nicoadam8 · il y a
Merci beaucoup Izzie...
·