Mon fils

il y a
1 min
0
lecture
0

Auteure née en 1979 (Vosges). Mention du prix Al Bayane 2013 de poésie pour son recueil Traces de vie ( éd. O. Ezrati, 2013, rééd. éd. Cana, 2016). Finaliste du Prix littéraire de la ville  [+]

Mon fils, je te lègue ce sein appauvri,
ce ventre creux, qui naguère te couvait,
cet oeil de mère peureuse
qui veille tes blessures comme miennes,
je te lègue tes sourires de l'instant,
tes rires d'enfant peu sage,
ta joie du cadeau déballé,
ta peur craintive et admirative du Père Noël de l'école
et simplement ma vie s'il le faut
pour que la tienne soit la plus belle.

Mon fils te léguer ce n'est rien,
c'est t'aimer comme une mère,
c'est souffrir à ta place,
voir ton avenir grandir, s'embellir,
c'est vivre encore et toujours par toi,
reflet et encore... de ton ombre
et la mort trahison qui m'arrache à toi,
que je nie, que je souhaite amadouer
pour même en fantôme rester près de toi,
ou ange-gardien, te veiller,
mes ailes comme couche
ou toit
jusqu'à nos retrouvailles.

Mon fils, je te lègue mon coeur,
ses battements pour aider le tien
et le jour de ma mort,
regarde autour de toi ce que te lègue le monde,
ce lègue généreux et sans fard
où j'aurai été un instant.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,