Mon Ciel dans votre poésie.

il y a
1 min
43
lectures
9

La poésie est le balcon par lequel j'ai choisi de m'évader ! Merci à vous tous pour votre passage et bonne lecture...  [+]

Mélancolie est un parfum subtil qui m'enivre en vous lisant
Il laisse sur ma peau comme une douce caresse, un tremblement...
Et je me laisse aller sur la houle de ces mots qui flottent
Rassemblant tous mes sens jusqu'à trouver l'antidote
Qui ramènera en votre coeur la plus belle des merveilles
La chaleur du bonheur beaucoup plus grande qu'un soleil...
N’ayez craintes je vous dis que la vie est bien belle
Je fus comme vous aussi à vouloir l’essentiel
Et comme vous j’ai aussi laissé s’enfuir l’amour
Et ma voix se murer dans mes plus beaux discours
Regardez ! Là !! Le soir !!! La lumière qui s’allonge
Continuant dans le noir sur ces étoiles qui songent
Je m’en remets alors à cette plus douce envie
De venir m’évanouir dans votre poésie....
9

Un petit mot pour l'auteur ? 9 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
… je fais comme tu dis : je regarde mais … je ne vois rien… rien que du sec et de la rocaille dure et des traces effacées empruntées à la terre. Rien ne bouge. Rien. Et ce froid qui congèle mes globules et cette voix en silence qui tait tous les moindres murmures et ce rien que rien ne touche même pas un morceau de ciel. Même pas une miette de mots. Même pas
Image de M BLOT
M BLOT · il y a
On ne voit pas grand chose c'est vrai.. mais ce que tout le monde vois en te lisant.. ce sont des étoiles dans tes yeux . Ne change pas. :) ;-)
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Pas grand chose… tu te trompes, le rien c'est moins que pas grand chose. C'est pas un frôlement, pas un souffle. Rien. Une paroi de calcaire qui, même frottée, ne poussière rien. Rien. Pas un grain de quoi que ce soit. Pas une particule de matière. Rien. Et même les mots, même les mots se taisent. Pas un son. Pas un murmure et même le bruit de la mer est muselé dans un bâillon de chloroforme mou. Y a pas de douceur non plus. Rien. Un arbre mort et encore… tout penché qui n'ombre même pas la mousse. Y a pas de mousse. Juste un mur. Il est blanc. Il râpe ma main. C'est déjà ça et c'est vrai, il a une odeur, le mur. Il sent le rien. Antiseptique puissant… alors, les étoiles…
Image de Sylvianni
Sylvianni · il y a
J'adore, ce poème empreint d'une belle sensibilité.La poésie réconfort de l'âme.
Image de Saskia
Saskia · il y a
Elégiaque, doux, sensible, charmant, chevaleresque... C'est joli oui, très joli ! Merci Artvic.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une douce mélancolie résulte de ces jolies phrases. Et le dernier vers fait rêver tout en beauté. Alors viendrez-vous vous évanouir dans mon TTC tout sourire...
Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à venir me découvrir, je concours dans la catégorie faites sourire jeunesse https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/souquez-souquez-egypte-en-vue Merci d'avance, au plaisir !

Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Merci Ophélie pour cette invitation à la danse. ;)
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Des mots de toute beauté, merci Artvic, pour cette mélancolie en harmonie avec l'Univers.
Votre fond de présentation est magnifique, sur quel sommet a été prise la photo centrale ?

Image de Lucie
Lucie · il y a
Mon autre texte préféré, en fait je les aime tous...

Vous aimerez aussi !