Mon ange

il y a
1 min
0
lecture
0
Du premier jour
de ces bourgeons calcinés
A ton envole céleste

j'ai prié pour que tu me reviennes
et qu'enfin je retombe dans tes travers
me guidant dans cette sombre extase poétique

forgeant mon âme à abandonner
les étranges pensées de ma vie pathétique
jusqu'à la fin de mes jours
décontenancer par l'épée de Damoclès
pointer au dessus de ma tête.

ton âme est chaleur et ta voix est miel,
au grand jamais je ne me retournerais
j'irais danser dans les flammes de l'enfer
sans jamais te trahir car du luxe de ton corps je vis et c'est par toi que je cris de plaisir jusqu'à en mourir.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,