1
min
Image de Sanja Macedoine

Sanja Macedoine

1 lecture

0

Nous courons dans le destin des tissus
crisse la porte ouvre la journée
avec nos chaussures nous poussons les pièces d'or à l'automne
nous ignorons les bulles d'anxiété
brisé dans l'air
crisse la porte ferme la journée
un rêve tranquille m'attend sur un oreiller
et mon ombre meurt dans le cendrier.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,