154 lectures

149 voix

En compétition

Mitraille
Grenaille
Sang chaud et âcre
Comme la fumée.
Nuages rougeâtres
Comme le sang jaillissant
Des viscères flamboyants
Des rouges, des ocres
Des carmins, des violets
Jusqu'au noir machiavel
Couleur de fiel.

Sur ce charnier vivant
Une odeur
Fade et nauséabonde
Le parfum de la mort
L'odeur de la haine
La guerre et ses relents,
Fleuve de boue humaine
Le plus grand des amphithéâtres
Où d'apprentis héros
Sous le regard de demi-dieux
Sont disséqués vivants.

La guerre comme une planche d'anatomie chaotique
Où le fémur croise le crâne,
Où l’œil sorti de son orbite
Balance un regard sanguinolent qui plane
Au pied d'un arbre calciné.
Éclairs, bruits, cris et soudain le silence !
Un os se brise, un corps se tasse
Le vent se lève, une ombre passe
Ombre de vie,
Ombre de mort
Triomphante et rouge
Dans la grisaille.

La mort à la faucille ?
Non pas ! La mort, c'est tout.
Un cadavre aux yeux clos
Lèvres ouvertes et mains jointes
Une femme en sanglots
Crêpe noir et eaux saintes
C'est la mort qui sourit.
Cette mort si humaine
Qui devient froide et vaine
Quand les hommes sont furie.
Elle perd son sourire apaisant
Elle prend le rictus de celui-ci
Qu'une balle a frappé dans sa haine
Elle a la lèvre molle de cet autre
Surpris jusqu'au fond de sa peur
Le sourire égaré de l'enfant
La bouche ouverte
Un filet de sang
Chaud
Épais
Visqueux
Où les mouches s'abreuvent.

PRIX

Image de Hiver 2019

En compétition

149 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arletyna
Arletyna  Commentaire de l'auteur · il y a
Merci, merci d'avance à toutes celles et tous ceux qui lisent et commentent ce poème. Il se présente bien tardivement au Grand prix du court, donc aucune chance de se trouver en finale. :) Qu'importe, si vous l'appréciez, c'est déjà beaucoup.
·
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Un tableau poignant où la mort se révèle, sans pudeur, un tableau terriblement sombre et réaliste de la guerre dans ce qu'elle a de plus horrible et écœurant, mais un tableau poétique et fort.
·
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Merci, je suis étonnée et ravie que ce poème rencontre une telle adhésion, la votre, et celle de ceux qui ce sont déjà exprimés. Merci pour votre sensibilité.
·
Image de Elisabeth Mondoloni
Elisabeth Mondoloni · il y a
j ai été surprise par la force émanant de ce poème,par sa "noirceur" implacable et dénuée d'émotions,le dernier vers est une parfaite réussite ,à mon sens! bravo! :)
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Une description réaliste , dure , déchirante parce qu’elle ne s'émotive ni ne s'émotionne ; elle dit , écrit , et fait plier le regard vers l'indicible .
La stylistique est appropriée au propos . Le choix des figures de rhétorique actionnent le coup de poing , réveillent les consciences .
Vous avez écrit un cri .

·
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Merci Ginette pour ce commentaire riche.
·
Image de Caroline Rota
Caroline Rota · il y a
Ce texte, je l'ai entendu chanté... Merci pour ce moment d'"entièreté" et de puissance... Mes voix !
Peut-être aimerez-vous découvrir ce pauvre Mr Butt, pour un sourire ou un soutien ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/m-butt-a-disparu ?
Ou alors L’absence, dans les TTC du Grand Prix Hiver https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/labsence-6 ?
A bientôt !

·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Un texte coup de poing... des mots uppercut... toutes mes voix ...
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
la mort dans tous nos états ! quelle force dans votre poème, bravo
·
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Merci Marie.
·
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
C’est horrible. C’est sanglant. C’est l’humanité quoi. Rudement bien contée.
·
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Merci Fabienne.
·
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
La folie des hommes toujours renouvelée dans un ballet mortel... Un texte puissant ! + 5 voix
·
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Merci Lolanou.:)
·
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Pinochet, la shoah, le rewda, l'armenie, les goulags, le génocide amérindien, le génocide assyrien en 1915, le massacre des Haïtiens de 1937, la persécution des Roms par les nazis, le massacre des Serbes de Croatie et de Bosnie-Herzégovine, les Tziganes, les Juifs, les Partisans, les massacres des Polonais en Volhynie, les massacres d'hindous dans les zones à majorité musulmane, et de musulmans dans les zones à majorité hindoue, le génocide au Bangladesh (1971), les massacres du Darfour (Soudan) en juillet 2004, les massacres commis contre les chrétiens et les Yézidis en Irakle 27 juin 2016;.... ect... ect... ect... ect... trop d'etc... Je leur lis ton texte.
Merci Arletyna. Je vote ****

·