2
min

Mes ennemis

Image de Francois Bourget

Francois Bourget

1 lecture

0

Je n'en sais rien sans censure je te murmure mes doutes c'est plus sur que de crier a la victoire Dépositaire de l'autorité je destitue despacito et le déteste je conteste son existence dans ce contexte on a besoin de texte pas de vomi on va évoluer promis a l'"évidence

Parmi les autre ni soumis ni insoumis triste comme un avocat commis d'office ou le fils de quelqu’un
Comme ce cas d’espèce de larbin de commis
Mais sans commune mesure sans les erreurs qu’on a commis
A mesure qu'on embrasse nos ennemis et embrasent nos amis

Je vous prends sur le tatami et vous vaincrez a base d'origami
Comme des pâtes bas de gamme ut ou do j'en ai plein le dos du surimi plein le sac de faux amis c'est un braquage et y a plus d'amis
T'as tout reconstruit et je me suis jamais remis

On me diagnostique rapidement tu coulera au fond de l'étang
Athée agnostique je mens tout le temps du fond de l'océan
Télécommande en main zappant bercé par l'air du temps
Jamais je ne me détends ni ne prétends être arrivé a temps

Comme si les ratures gagnaient le combat
Pendant que les coup bas se rhabillent comme une bille
Roulant vers sa destinée ronde et habile
Tout ce qui compte c'est la famille ils ont vaincu la famine en guenilles

Je me cherche ici et la ne me trouve nulle part ici bas
Ensevelis sous les gravas c'est grave a force des obstacles qu'il brava
Il fait pas ça pour le public les bravos et les hourras
Gueulés dans les bourrasques et la flèche me heurta

C’était cupidon non pas un cubi une sorte d’ange
De gardien du temple pardon si ça te dérange mais ça me démange les démons que tu contemple du lundi au dimanche
Ça te gratte ça me démange au fond de ma grotte je me demande si tu t'en contente

Dans la salle d'attente du bonheur Je te le jure sur mon honneur
Je t'attends toi ma récompense je me suis levé de bonne heure
Dans l'optique de ressentir u peu de chaleur et me parle pas de malheur
Je fais appel a mes souvenirs a tout a l'heure on vous dit quoi faire dans les hauts parleurs

Toi et la censure toi et la panique toi la sangsue qui joue sur les peurs mais perle cette goutte sur ma joue qui déjoue les statistiques peace j’espère que tu mesures mon effort ça y est je suis vidé j'ai presque plus besoin de réconfort

J'ouvre enfin le coffre fort sans défense sans défonce
Je vous aime et je t'entends tonton mais c'est pas évident
Hésitant comme une première danse et encore t'as de la chance
Çà raisonne comme une évidence

J'abandonne le reste a votre imagination soyons unis par la passion
Par la nation tous les carnassiers passeront a l'action
Mais je tiens plus la pression je la bois plus mais çà se voit même pas a quelle station
Descendre je suis pas désolé de me défendre ni de fondre en larmes de lion
C'est mon souvenir mon écusson mon pygmalion
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,