Mémoire olfactive

il y a
1 min
26
lectures
1
Quand tu m’effleureras, tout commencera.
Les parfums monteront de ma fleur,
Le jasmin se mourra et s’élancera
Dans le musc qui naîtra de la torpeur
les parfums s’échapperont de ma fleur
Mes doigts agiles, délicats
Répandant alors le paprika
Fouilleront dans ma corolle humide
D’une rosée, perle liquide
Jusqu’aux tréfonds, jusqu’à l’envie.
S’échappera l’ absinthe ravie
Je me cambrerai, catin, et m’entrouvrirai
En effluves fleuves, je m’ouvrirai
Mille et mille caresses âpres
D’odeur volatile de câpres
Mes grottes ruisselleront alors
Fenouil qui livrera ses trésors
Mes grottes frémiront alors
Boutons qui se dresseront gonflés
Miasmes mentholés, giroflées
Les larmes du plaisir germineront
Sésames secrets qui s’échapperont
Et je jouirai dans un râle immense
Tu m’effleureras, tout recommencera...
La vie est un éternel recommencement...
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !